Loader

Webdiffusion : 4 critères de succès

Selon vous, quel est le plus grand défi à relever pour réussir sa communication en contexte de webdiffusion? Si vous pensez au nombre de caméras, à la grandeur de la salle ou à l’ampleur de la bande passante requise… c’est bien, mais ce n’est pas suffisant.

Le plus grand défi : convaincre la direction que les présentateurs ne pourront faire les choses comme avant – ou comme ils l’ont fait en contexte événementiel, et qu’ils auront à réinventer la séquence, le rythme et l’équipe qui sera en action dans une communication web diffusée!

Cela exigera du temps et un peu de créativité : prêt à relever le défi?

Si oui, voici 4 clés de succès à considérer, et que nous avons pu expérimenter (dans les bons coups comme dans les moins bons), avec notre équipe d’animateurs professionnels – dans le contexte corporatif.

1 | Mettez-vous à la place de votre auditoire

Qui dit webdiffusion, dit que les personnes à qui l’on s’adresse ne sont pas captives! Elles peuvent donc facilement être stimulées par d’autres applications sur le web, par des gens qui jasent autour d’eux ou malheureusement, par le sentiment qu’on les a oubliés de l’autre côté du petit écran… ce qui peut les inciter à “zapper” et passer à autre chose.

Comment relève-t-on ce défi? Mettez-vous à la place des gens à qui vous vous adressez.

Concrètement, demandez-vous à quel endroit votre auditoire sera, lorsqu’ils se connecteront? seront-ils seuls ou entourés d’autres personnes? ont-ils facilement accès à leur cellulaire pour interagir avec vous? et bien d’autres questions, qui vous permettront de faire des choix judicieux – et créatifs! – pour stimuler leur intérêt… et surtout, le maintenir.

2 | Faites des choix

Si vous pensez à installer une caméra en fonds de salle et capter la présentation sur scène, qui serait livrée comme si on était devant un auditoire physiquement présent à quelques mètres des orateurs… mieux vaut oublier tout de suite l’avenue de la webdiffusion : le retour n’en vaudra pas la chandelle, et vous serez vite déçus en voyant le nombre de participants chuter quelques minutes après le début de la présentation.

Comment relève-t-on ce défi? Faites des choix.

Concrètement, il faudra éviter de copier-coller le scénario d’un événement qui se serait tenu en salle. Demandez-vous quels contenus allez-vous conserver et lesquels diffuserez-vous autrement que par la webdiffusion? qui sont vos meilleurs communicateurs, ceux pour qui la caméra sera un ami et non une source de stress? quels supports visuels mettrez-vous en action pour attirer et captiver?

3 | Privilégiez de courtes séquences dynamiques

Quand on est réunis dans une salle, plusieurs présentateurs arrivent à créer une connexion entre eux et l’auditoire : leur charisme y fait pour beaucoup, surtout s’ils sont en maîtrise de leur sujet et arrivent à vulgariser leur propos! Vous avez sûrement plusieurs exemples en mémoire : cependant, si ces mêmes personnes sont placés en contexte de webdiffusion, donc dans une salle avec grand éclairage et caméras… mais sans auditoire avec lequel communiquer, leur performance sera-t-elle la même et aussi grande?

En contexte de webdiffusion, on perd l’atout de l’énergie qui s’échange entre les personnes : il faudra donc être stratégique dans la façon de créer une connexion avec les gens à qui l’on s’adresse, et redoubler d’énergie!

Comment relève-t-on ce défi? Privilégiez de courtes séquences dynamiques.

Concrètement, vous gagnez à réfléchir aux façons de rendre la présentation plus interactive! Sur le plateau de tournage, pouvez-vous stimuler des échanges entre les intervenants au lieu de présentations magistrales? pourriez-vous impliquer un animateur qui donnera du rythme à la présentation et pourra créer des points de contact avec l’auditoire? peut-on prévoir des déplacements dans l’espace ou modifier le décor en cours de présentation grâce à un écran numérique?

4 | Faites appel à des professionnels

L’aspect technique est important à considérer et surtout, à planifier. Vous aurez eu beau vous dépasser sur le plan de la stratégie de communication, si l’éclairage et la sonorisation ne permettent pas à vos présentateurs d’être mis en lumière (dans tous les sens du terme), le degré d’attention de l’auditoire s’en verra diminué.

Comment relève-t-on ce défi? Faites appel à des professionnels.

Faites aller votre réseau et sélectionnez des professionnels qui ont déjà réalisé un projet comme le vôtre, bref qui ont de l’expérience et qui pourront vous en faire bénéficier. Ils pourront vous appuyer dans les choix que vous aurez à faire (séquence de contenu, animateur ou animatrice en leadership ou en appui aux présentateurs de contenus, lieu de tournage, aménagement de l’espace, choix des micros, matériel technique à privilégier (la base, ou plus si votre budget vous le permet), considérations informatiques, connexion wifi, etc.) et pourquoi pas, vous offrir une démo afin que vous ayez une meilleur idée des possibilités.

Bref, pour connaître un succès en webdiffusion, c’est un peu comme viser un grand succès en télé : à l’instar du réalisateur qui vise à battre des records d’audience, que mettrez-vous en place pour attirer votre public et surtout, le garder en haleine?

Chez Eklosion, nous croyons qu’il y en toujours des alternatives qui s’offrent à vous! 

Au plaisir de vous partager nos expériences, et d’être votre complice de confiance en amont de votre projet de webdiffusion et le jour venu, sur le plateau!

SOUMISSION : Veuillez remplir le formulaire en ligne pour un retour en moins de 48 heures!

INFORMATION : Découvrez ce que disent nos clients (Témoignages)

Karina Lehoux, présidente

karina@eklosion.ca

Aucun commentaire

Laisser un commentaire