Eklosion | Animation, Maître de cérémonie, Service conseil | Eklosion compense ses émissions de GES grâce à la nouvelle Bourse du carbone Scol’ERE
16776
post-template-default,single,single-post,postid-16776,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,vss_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
Karina

21 Jan Eklosion compense ses émissions de GES grâce à la nouvelle Bourse du carbone Scol’ERE

Lévis, le 16 octobre 2014 – À la suite du récent lancement de la Bourse du carbone Scol’ERE par la Coopérative Forêt d’Arden, Karina Lehoux est fière d’annoncer son appui à l’organisme et son geste de compensation des gaz à effet de serre émis dans le cadre de ses déplacements personnels et d’affaires.
Ce geste de compensation a été appliqué de façon rétroactive au 1er janvier 2013 et pour la période s’échelonnant jusqu’au 31 décembre 2014, confirmant ainsi à Karina le statut de partenaire Éco-citoyen de la coopérative.

La Bourse du carbone Scol’ERE, une innovation sociale créée à Lévis pour tout le Québec, a fait l’objet d’un lancement officiel le 8 octobre dernier, en présence des deux co-présidents d’honneur, monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis, et madame Pauline D’Amboise, secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et Responsabilité sociale du Mouvement Desjardins, également membre du conseil d’administration de la Fondation David Suzuki.
” Lorsque j’ai reçu l’appel de la Coopérative Forêt d’Arden pour animer leur soirée, se rappelle Karina Lehoux, j’ai sollicité une rencontre pour en savoir plus sur l’organisme et le programme de compensation des émissions de gaz à effets de serre (GES). Après deux heures d’échanges, leur mission sociale m’avait ravie, les leaders du programme m’avaient inspirée et surtout, je venais de trouver la réponse à une question que je me posais depuis quelques mois : comment je pouvais, comme entrepreneure, compenser les gaz à effet de serre que génèrent mes déplacements pour la réalisation de mes mandats? ”

Chaque geste de compensation, personnel ou institutionnel, contribue à la Bourse du carbone Scol’ERE, un mouvement éducatif et collectif qui vise l’adoption de nouvelles habitudes de vie écoresponsables par la formation d’élèves à l’école primaire, favorisant ainsi la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
” L’initiative de Karina Lehoux nous a ravie!, évoque Charles-Hugo Maziade, directeur de la Bourse du carbone Scol’ERE. On souhaite que plusieurs entrepreneurs s’inspirent de son leadership : il suffit de cogner à notre porte pour que nous fassions une évaluation du montant que représenterait une compensation de 100 % des émissions à effet de serre relatives à leurs activités professionnelles. Ils peuvent ensuite choisir de les compenser complètement, ou d’y aller de façon progressive. Chaque geste compte! “

À propos de la Bourse du carbone Scol’ERE
Les Crédits carbone éducatifsMC sont créés par les gestes de réduction des élèves et leur famille participant à la Bourse du carbone Scol’ERE et transigés avec les entreprises, les institutions, les événements corporatifs et même les citoyens qui désirent compenser leurs émissions de gaz à effet de serre. Pour plus d’information, on peut consulter le communiqué de presse émis par la Coopérative Forêt d’Arden, dont la mission est d’élaborer et de mener des projets permettant de comprendre et de soutenir l’engagement écocitoyen par une approche créative, ludique et positive.
Pour compenser vos gaz à effet de serre, pour vos activités professionnelles et-ou personnelles, il suffit de remplir le formulaire disponible en ligne : un certificat de compensation pourra ensuite vous être transmis par courriel!

Aucun commentaire

Laisser un commentaire