Loader
Formule de présentation : «mon nom est» est-il acceptable?
19674
post-template-default,single,single-post,postid-19674,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,vss_responsive_adv,vss_width_768,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge 18.1,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Formule de présentation : «mon nom est» est-il acceptable?

Même si cette locution existe depuis le 18e siècle et que Victor Hugo et Alfred de Vigny l’ont utilisé dans leurs écrits, notre maître de la langue, l’Office québécois de la langue française, condamnait cette tournure jusqu’à il y a quelques années à peine. Calque de l’anglais my name is, il refusait d’en accorder l’usage comme correct. Il a cependant été forcé d’admettre que mon nom est s’entend couramment et a donc statué d’acceptable son utilisation. Le peuple a parlé! Le maître a cédé!

Pour certaines personnes, cette tournure sera encore évitée, peut-être par habitude. Nous vous proposons ici des variantes afin d’enrichir votre vocabulaire, surtout si vous avez à vous présenter souvent et que vous utilisez toujours la même formule !

Exemples en personne :

–  Je m’appelle Valérie Virgule.

–  Je me nomme Valérie Virgule.

–  Je suis Valérie Virgule.

–  Mon nom est Valérie Virgule.

–  Moi, c’est Valérie Virgule.

 

Exemples au téléphone :

–  Tamara Tréma à l’appareil.

–  C’est Tamara Tréma qui parle.

–  Ici Tamara Tréma

–  Tamara Tréma.

–  Tamara Tréma, bonjour!

–  Bonjourmon nom est Tamara Tréma

–  Service après-vente Tamara Tréma

–  Bureau du président, Tamara Tréma.

 

Mon nom est Caroline et c’était ma chronique !

Source : Office québécois de la langue française

Par : Caroline Côté, animatrice au sein du réseau d’animateurs professionnels chez Eklosion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire